Les tomates

Aller en bas

Les tomates

Message  sousmarin le Mar 26 Juil - 23:23

Dans la ferme, le silence règne.
Les hommes et les animaux sont tous silencieux devant l’énormité de la nouvelle : la révolution des légumes a commencé.

Entraînés par la fougue et la vivacité des tomates, les légumes, amenant toutes les plantes avec eux, sauf les fleurs qui ne voulaient pas voir leur beauté faner, se sont mis en tête de diriger de monde et, pour se faire, emploient le seul moyen à leur disposition : le chantage. En effet, en l’absence de pourparlers immédiats, ils refusent tout bonnement toute pénétration d’eau en leur sein !

Dans un premier temps, les fermiers rigolèrent et les vaches beuglèrent mais lorsque le maïs sécha sur pieds et que l’herbe jaunit, les rires prirent la même teinte…on tenta l’impossible mais même en immergeant les légumes dans l’eau, celle-ci ne pénétrait pas ; l’affaire fut donc confiée aux scientifiques.
De nombreuses hypothèses furent avancées…pour les uns, il y avait manipulation génétique des légumes, pour les autres ces derniers avaient passé une alliance avec l’eau qui, elle seule, avait la capacité à se modifier en profondeur, pour d’autres encore, cela ne pouvait être que le réchauffement planétaire le responsable et les légumes n’étaient que des simulateurs et des profiteurs.

Après un mois de vif débat et l’installation de la famine, la stérilité des solutions poussa sur le devant de la scène les militaires qui furent d’avis de brûler les renégats et de planter des légumes plus dociles. La première phase de l’opération fut un succès total et les militaires se pavanèrent mais quand on passa au replantage et que pas un légume ne poussa, les militaires firent un rapport de 350 pages en 3 exemplaires disant, en substance, que cette conclusion était imprévisible…
Les politiques, acculés, prirent une décision : la création immédiate d’une commission d’experts ; satisfaits, ils allèrent déjeuner la conscience tranquille.
Quelques 200 repas plus tard, repus, les spécialistes furent d’avis que la situation était anormale et méritait une étude approfondie. A ce moment là, bien entendu, plus aucun légume n’était visible sur terre, ils attendaient souterrainement…

Certains politiques virent alors une occasion de prendre le pouvoir en fournissant au peuple affamé un bouc émissaire : les fleurs ; Les légumes c’est tellement bon et les fleurs c’est périssable...
Les fleurs avaient perverti les légumes et devaient toutes, sans exception, être exterminées.
Les campagnes se mirent à ressembler à des territoires lunaires.
Un ministère aux affaires florales fut crée, il interdit les fleurs en tous lieux et en toutes circonstances ; il fit respecter ces interdictions par une milice.
Les fleurs en voie d’extinction, les légumes ne devinrent pas plus réceptifs à l’eau pour autant…les politiques, se rappelant alors le goût du jus de tomates, se vendirent aux légumes pour une soupe.

Toutes leurs exigences furent acceptées, y compris la fourniture d’esclaves humains.
Les politiques, la larme à l’œil, jurèrent leurs grands dieux que l’on ne pouvait pas faire autrement…que c’était la mondialisation la responsable…que ceux qui sacrifiaient leurs enfants étaient des héros mais peu d’entre eux le fit à part ceux qui voulaient se débarrasser des leurs…

Ce matin là, dans le silence criant, les futurs esclaves marchent vers leurs destins.
Les tomates, arguant de leurs rôles prépondérant dans la révolution, avaient pris les postes directoriaux puis il y eu une guerre civile entre les plus rondes, les plus juteuses, les plus rouges ou les plus grosses pour décider des qualités prépondérantes ; qualités bizarrement basées sur des critères humains…mais il y eut, pendant un temps, de la purée de tomates à foison…
La guerre avait pris « faim » et les esclaves avancent maintenant entre 2 rangées de tomates d’élite lorsqu’un d’entre eux secoue la tête et dit « Non ! » ; il se mit alors à piétiner les grosses tomates rouges et juteuses sous les yeux ébahis de ses compatriotes…la résistance était née malgré la mort rapide de son précurseur.


Dernière édition par sousmarin le Mer 27 Juil - 10:12, édité 1 fois
avatar
sousmarin
Membre
Membre

Messages : 29
Réputation : 0
Date d'inscription : 26/07/2011
Age : 52
Localisation : Le Mans

Voir le profil de l'utilisateur http://poesie-passion-poete-poeme.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les tomates

Message  Babylon5 le Mer 27 Juil - 7:50

Excellent jus de tomates !

Babylon5
Membre actif
Membre actif

Messages : 52
Réputation : 0
Date d'inscription : 21/07/2011
Age : 64
Localisation : Yonne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les tomates

Message  sousmarin le Mer 27 Juil - 10:14

Babylon5 a écrit:Excellent jus de tomates !
Je me venge car je déteste les tomates... Razz
avatar
sousmarin
Membre
Membre

Messages : 29
Réputation : 0
Date d'inscription : 26/07/2011
Age : 52
Localisation : Le Mans

Voir le profil de l'utilisateur http://poesie-passion-poete-poeme.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les tomates

Message  Babylon5 le Mer 27 Juil - 10:32

sousmarin a écrit:Je me venge car je déteste les tomates... Razz
Ah ! Oui ? Tu es une exception alors. A part les tomates pourries, tout le monde est censé aimer les tomates.

Babylon5
Membre actif
Membre actif

Messages : 52
Réputation : 0
Date d'inscription : 21/07/2011
Age : 64
Localisation : Yonne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les tomates

Message  sousmarin le Mer 27 Juil - 10:39

Babylon5 a écrit:
sousmarin a écrit:Je me venge car je déteste les tomates... Razz
Ah ! Oui ? Tu es une exception alors. A part les tomates pourries, tout le monde est censé aimer les tomates.
Ah, ce sousmarin, toujours remarquable à se faire remarquer... Rolling Eyes

PS : en plus, il parle de lui à la 3ème personne maintenant... Suspect
avatar
sousmarin
Membre
Membre

Messages : 29
Réputation : 0
Date d'inscription : 26/07/2011
Age : 52
Localisation : Le Mans

Voir le profil de l'utilisateur http://poesie-passion-poete-poeme.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les tomates

Message  jo hubert le Mer 27 Juil - 11:18

Ta fable me fait penser à "La ferme des animaux" de George Orwell. Je ne regarderai plus jamais une tomate de la même façon ! Very Happy
avatar
jo hubert
Membre
Membre

Messages : 39
Réputation : 0
Date d'inscription : 21/07/2011
Age : 71
Localisation : Belgique

Voir le profil de l'utilisateur http://boriseloi.be/galerie-virtuelle/hubert/presentation.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les tomates

Message  K-line le Mer 27 Juil - 12:07

Amusant!

Quelle est la différence entre un robot et du ketchup?
Y'en a pas, ils sont tous les deux automates.

Bonne journée
avatar
K-line
Membre
Membre

Messages : 28
Réputation : 3
Date d'inscription : 25/07/2011
Localisation : Ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les tomates

Message  sousmarin le Mer 27 Juil - 13:31

jo hubert a écrit:Ta fable me fait penser à "La ferme des animaux" de George Orwell. Je ne regarderai plus jamais une tomate de la même façon ! Very Happy
Bien vu, mon idée est partie de là ! Very Happy
avatar
sousmarin
Membre
Membre

Messages : 29
Réputation : 0
Date d'inscription : 26/07/2011
Age : 52
Localisation : Le Mans

Voir le profil de l'utilisateur http://poesie-passion-poete-poeme.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les tomates

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum