Le visage du trouvère

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le visage du trouvère

Message  Aude le Lun 17 Oct - 1:55

Il se balladait dans la nature
Il était si anxieux, on lui avait volé ses poèmes pendant son chemin
Il inventait des chansons pour s'en souvenir
Il était nu absolument désemparé sans son visage
Son âme et ses yeux pour pleurer
Il était incapable de voir les choses, les gens,
De discerner le noir du blanc
Idiot comme une femelle animale
Son visage, son visage lui manquait et manquait à son âme arrêtée
Il s'est regardé dans la glace d'un étang
Incapable de pleurer Il s'est rendu dans des villages, on l'a assommé
De questions sur son art, sur ses origines, sa ville d'origine,
Il a tellement parlé et regretté ses poèmes
Tellement poussé la chansonnette
Tellement bu et tellement mangé
Qu'il a vu autre chose briller
Qu'il a découvert cette chose les yeux fermés
Cette chose c'est que rien ne sert de se taire
Et que bavarder, donner et prendre, prendre et donner,
Sans se poser de questions, que parler soignait du passé
Et que ses amis dans ses voyages étaient ce qu'il désirait de tout son sang
De toute son humanité et de tout son amour à offrir
A donner à ceux et celles qui le méritent sans trier
Il a tellement parlé de ses poèmes perdus qu'il n'a plus rien perdu
Parler l'a rendu à son unicité
Et son visage l'a retrouvé plus vivant et en a été bouleversé,
Changé et même métamorphosé, à la façon d'un auto-portrait
Chamboulé par un peintre qui avait découvert son chemin et en avait
Enfin fait le portrait : l'homme au regard retrouvé.
avatar
Aude
Membre
Membre

Messages : 43
Réputation : 0
Date d'inscription : 17/10/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le visage du trouvère

Message  jim le Mer 19 Oct - 19:23

Comme un cri de douleur de l'individu-poète ( en soi comme tu le dis je crois dans ta signature ) face au monde contemporain. Enfin, c'est comme cela que je le perçois après juste deux lectures. Car sans nul doute, ton texte mérite qu'on s'y attarde, qu'on le médite, qu'on y revienne. Ce n'est pas de la poésie fast-food et c'est tant mieux. Juste un petit bémol, l'absence partielle de ponctuation et le texte en bloc déroutent un peu mais pas trop.
Je pense également que déclamé sans emphase sur un fond musical bien choisi, ce visage du trouvère en séduirait plus d'un.
Merci pour ce partage.

jim pirat
avatar
jim
Membre
Membre

Messages : 39
Réputation : 0
Date d'inscription : 22/07/2011
Age : 57
Localisation : Territoires indépendantistes d'Outre-Fièvres.

Voir le profil de l'utilisateur http://punkyreggaeparty. skynetblogs.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le visage du trouvère

Message  Aude le Jeu 20 Oct - 0:20

OK
avatar
Aude
Membre
Membre

Messages : 43
Réputation : 0
Date d'inscription : 17/10/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le visage du trouvère

Message  Aude le Jeu 20 Oct - 0:30

Je te remercie beaucoup pour ton passage, parce que ici cest plutôt mort, mais parfois heureusement, une réponse.
Merci pour la tienne.
Je ne me vois pas excessivement mettre une musique, quelle qu'elle soit, là-dessus. Je trouve que c'est un texte intéressant qui a fait parler dans d'autres forums, et réagir. Je ne mettrais jamais de ponctuation à ce poème, ce serait me mentir à moi-même, me déguiser. Je garde la sincérité de ce que j'ai ressenti au moment de l'écriture en elle-même, je suis fidèle à ça absolument. Pourquoi j'ai pas mis de ponctuation? Parce que sans doute à ce moment-là, le mot qui me venait quand j'ai écrit c'était "pourquoi". Pourquoi mettre une quelconque ponctuation.
Intéressant échange, à bientôt sûrement.
Aude
avatar
Aude
Membre
Membre

Messages : 43
Réputation : 0
Date d'inscription : 17/10/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le visage du trouvère

Message  jim le Jeu 20 Oct - 6:38

Si tu te posais ce genre de question, alors tu as bien fait de ne pas ponctuer et sans doute de suivre avec plaisir ce petit rythme, cette musique, interne cette fois; enfin c'est mon avis et rien qu'un avis. En découvrant ton texte, je songeais à la mise en voix d' "il est parti " sur l'album Sa différence de David Pasquet. Je me disais que les instruments et sonorités utilisés pourraient bien donner sur le tien. D'où cette partie de mon com.
Faut que je file bosser. Je repasse demain.

pirat
avatar
jim
Membre
Membre

Messages : 39
Réputation : 0
Date d'inscription : 22/07/2011
Age : 57
Localisation : Territoires indépendantistes d'Outre-Fièvres.

Voir le profil de l'utilisateur http://punkyreggaeparty. skynetblogs.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le visage du trouvère

Message  Aude le Ven 21 Oct - 7:06

Si tu regardes bien mon texte est parfois ponctué. Je l'ai écrit d'un trait, c'est peut-être pour ça, comme en apnée. A mon rythme. C'est vrai qu'une lecture extérieure d'un lecteur peut être déroutée. Amener une réaction qui peut être rejetée par l'auteur, comme moi j'ai tendance à être surprise qu'on veuille mettre des signes à ma poésie, signes de ponctuation. Signes de richesse. Signes de vie. L'écriture est extérieure à la vie, si on y pense bien. Et à la musique, donc. Comme Nathalie Sarraute qui n'aime pas la musique il me semble me souvenir. Je la comprends presque. L'écriture est intérieure Like a Star @ heaven
Bonne journée
Aude
avatar
Aude
Membre
Membre

Messages : 43
Réputation : 0
Date d'inscription : 17/10/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le visage du trouvère

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum