Le silence et Naïma.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le silence et Naïma.

Message  jim le Jeu 15 Sep - 7:54




LE SILENCE ET NAÏMA

Naïma préfère le silence
c'est son droit
son choix
sa liberté
peut-être même
son exigence d'équilibre
sa confession
sa concession

il ne m'appartient pas de jauger
je me contente de déplorer

les voies troubles convient à l'impatience
la satiété à l'impertinence
les reflets sur les eaux du lac
certes parlent mais souvent de hamac

les femmes sans cesse au lointain
les chants de deuil
les rituels des nuits de fête
les lignes de percussion
montant de la vallée
comme des rires enlarmés
sur les chemins de Compostelle


les muses
sont des scies à barreaux

j'aime l'imaginaire

songeant à elle
au pied de l'église
au crucifix de barbelés
j'embrase l'imagination
je partage le dépouillement

le fantasme hydrate
le songe quant à lui
dénoue la gorge

souvent la vie ressemble
à une partie de poker texan
mais Fort Alamo
c'est de l'histoire ancienne

les trous noirs aspirent la sagesse

Naïma
je continue de marcher virtuellement
sur la plage de Bidart
à la recherche de tes pas mantras
qui tels des tatouages
me parlent
de miel basque
et de Main de Fatima.


jim pirat



avatar
jim
Membre
Membre

Messages : 39
Réputation : 0
Date d'inscription : 22/07/2011
Age : 57
Localisation : Territoires indépendantistes d'Outre-Fièvres.

Voir le profil de l'utilisateur http://punkyreggaeparty. skynetblogs.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le silence et Naïma.

Message  Aude le Lun 17 Oct - 2:18

"des rires enlarmés" c'est bien
j'aime bien ton poème mais je comprends pas tout
avatar
Aude
Membre
Membre

Messages : 43
Réputation : 0
Date d'inscription : 17/10/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum