L'alphabet du silence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'alphabet du silence

Message  Orange le Jeu 28 Juil - 9:16

Écrire
Sans le feu
Sans le carmin du sacre
Desséché d’impudence
Peine perdue d’outre peine
Sous la cendre
Les mains liées
A milles lieux sous la terre
Yeux blindés, gantés de colères
D’impostures drapées
La mort cède
Puis, la prière...

J’apprendrais la patience
L’alphabet du silence
La silhouette déchirante du vide
Un langage des ruines
La chair de l’invisible
Balbutiante indocile
M’emportera liquide
Déesse aux yeux debout
A la gueule du néant
Offerte
Guide des tentacules
De nos suicides
Géants
Par les plaies du plaisir
Engloutie

Je lirais dans la mare
Une boue dissolue
Colportant la mémoire
De l’eau dormante
De l’eau fourbue
Et de nos fièvres d’infini

Je boirais le chagrin
D’une gorge lyrique
Élixir de langueur
Alambic soufre d’orge
Aux cuves de la douleur
Distillant chimérique
Sur les débris de l’âme
Comme le cri d’un linceul

Écrire
Pour s’inonder
Aride
Et s’attacher,
Humide
Aux rides
De l’éternel

Orange
Membre
Membre

Messages : 19
Réputation : 0
Date d'inscription : 24/07/2011
Age : 53
Localisation : Madrid

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'alphabet du silence

Message  daniele dossot le Jeu 28 Juil - 9:23

poème d'une violence flamboyante; tres bien écrit; j'aime énormément!!

daniele dossot
Membre
Membre

Messages : 48
Réputation : 1
Date d'inscription : 21/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'alphabet du silence

Message  Llew le Jeu 28 Juil - 9:31

study J'ai aimé l'émotion qui s'en dégage. Réponse au écrire pour ?

Cependant si j'ai aimé les allitérations au départ, je n'en ai plus trop trouvé aprés.

Flamboyance, est le terme...
avatar
Llew
Membre actif
Membre actif

Messages : 165
Réputation : 1
Date d'inscription : 20/07/2011
Age : 47
Localisation : région parisienne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'alphabet du silence

Message  Chris le Jeu 28 Juil - 14:49

Orange,
Cela te ressemble plus, moins lyrique, plus puissant, plus moderne, batterie de flêches qui s'abattent sur leur but, délice à dire, à lire, quel plaisir.

Une question à laquelle je n'arrive pas à répondre : les rides de l'éternel?
Respect pour ta plume

lil

Chris
Nouveau membre
Nouveau membre

Messages : 1
Réputation : 0
Date d'inscription : 28/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'alphabet du silence

Message  daniele dossot le Jeu 28 Juil - 15:58

moi j'aime bien ce paradoxe de la vieillesse, du temps qui passe et de l'éternité; je le comprends comme une conjuration du destin et de la conscience que l'homme a de sa perte...mais bon, c'est une interprétation toute personnelle!Mon age doit y être pour quelque chose.

daniele dossot
Membre
Membre

Messages : 48
Réputation : 1
Date d'inscription : 21/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'alphabet du silence

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum